Christine Guibert, Chargée des opérations sécurité routière et du suivi de l’accidentologie corporelle au Conseil général des Alpes Maritimes

guibert_ok

Christine Guibert, Chargée des opérations sécurité routière et du suivi de l’accidentologie corporelle au Conseil général des Alpes Maritimes, partage avec nous son expérience de Motarde d’un jour.

Je travaille à la Direction des Routes du Département. Je suis en charge du suivi de l’accidentalité routière, de l’analyse des zones d’accumulation d’accidents et des opérations de sécurité routière.

Notre département très attractif pour ses conditions climatiques favorise la pratique du 2RM. Dans plus d’un accident sur 2 un 2RM est impliqué. En tant que gestionnaire de réseau, il est indispensable de prendre en compte tous les usagers de la route et leur spécificité. L’opération motard d’un jour, permet à nos techniciens, contrôleurs et décisionnaires qui ne conduisent pas un 2RM de mieux appréhender les risques inhérents à sa pratique. Dans ce contexte convivial, un dialogue privilégié s’instaure, entre les gestionnaires et les usagers quotidiens du réseau départemental. Chacun peut alors mieux percevoir les attentes et les contraintes liées à chaque partie.